Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Enduit

Publié le par le bigot

La maison sera presqu'entièrement enduite car nous n'aimons pas le grisement du bardage bois. Seule, une petite surface sera en bardage qui sera lasuré.

DSCF8679.JPG

 

Avant d'enduire, il faut clouer un grillage métallique de la marque Nergalto:

DSCF8695.JPG

 

DSCF8703.JPG

 

DSCF8704.JPG

Publié dans maison passive

Partager cet article

Repost 0

Un point sur les performances énergétiques

Publié le par le bigot

A l'heure uù le coût de l'énergie ne cesse d'augmenter et nous ne pouvons ignorer que notre empreinte écologique est de plus en plus grande, il nous a paru indispensable de réfléchir de façon globale aux performances énergétiques de la maison.
Il a fallu arbitrer entre le coût des matériaux et le bénéfice attendu.
Ainsi, certains projets ont été pour l'instant écartés.

Les panneaux photovoltaïques :

Je pense que à l'avenir, ils seront plus performants. Ces panneaux doivent parfaitement propres et très bien exposés, sans ombre car il suffit qu'une seule cellule ne perçoive pas de lumière, le courant ne passe plus et comme les cellelules sont montées en série, le rendement chute de façon importante.

La récupération des eaux de pluie :

La récupération et le traitement des eaux de pluie est très chère. Il me semble que ce coût diminue si le traitement est

collectif et que traiter cette eau de façon individuel est un gaspillage. Gaspillage car chacun doit s'équiper de filtres

alors que l'eau de pluie peut être filtrée par les sols. En effet le pH de l'eau de pluie est de 5 donc acide. On ne donc pas l'utiliser dans la maison sans traitement sinon l'eau corroderait les canalisations au niveau des joints. Pour augmenter le pH, on peut utiliser une cuve en béton qui grâce au calcaire contenu dans le béton permet d'augmenter le pH jusqu'à environ 7.
Pour une installation complète, il faut compter au moins 3 000 €. Si la consommation est de 120 € par an, l'investissement sera rentable dans 25 ans!


Une maison performante doit avoir une isolation renforcée, une bonne étanchéité à l'air, des fenêtres triple-vitrage, une VMC double-flux. Nous avons ajouté des panneaux solaires pour l'eau chaude sanitaire qui grâce aux crédits d'impôts et subventions du conseil général ne sont pas si chers.

L'isolation :

L'épaisseur de l'isolation est comprise entre 30 et 50 cm. Elle doit être continue du sol au plafond, sans ponts thermiques.

Il faut alors soigner la jonction entre l'isolation du sol et celle des murs, la jonction du rez de chaussée et de l'étage et
surtout la jonction de l'étage et du toit. (cf photos sur l'isolation)
Quels matéraiux choisir? Du point de vue énergétiques, tous les isolants se valent. Seuls certains sont plus performants: la mousse de polyuréthane, pafois le polystyrène extrudé.
Nous avons choisi de la ouate de cellulose pour l'absence de produits chimiques et surtout pour son déphasage thermique. En hiver, la laine de verre isole autant que la ouate de cellulose mais en été, elle devient inefficace contre la chaleur.De plus, certains scientiques ont montré que les fibres de verre étaient comparables à celles de l'amiante. Le problème ne pose pas si l'étanchéité est parfaire mais se pose dans le cas contraire. Les fibres de verre pourrait pénétrer dans la maison et polluer l'air ambiant si un courant d'air se crée dans les murs. Or, il n'est pas rare qu'il y ait un courant d'air dans les prises électriques par exemple.
Nous avons fait le choix d'ajouter un compléménet d'isolation par l'intérieur : de la fibre de bois. ( meilleur déphasage thermique ). Ceci permet de garantir une continuité de l'isolant ( jonction sol murs ) et permet de protéger le frein-vapeur d'accidents si fréquents dans la construction traditionnelle. Ainsi, l'électricien peut passer ses câbles sans risquer de percer le frein-vapeur.
Il est accepté une isolation à l'intérieur à condition de respecter la règle 1/3 - 2/3 : le frein-vapeur ne doit pas se situer à plus de 1/3 de l'épaisseur de l'isolation ( de l'intérieur vers l'extérieur). C'est à cet endroit que se forme le point de rosée, où la vapeur d'eau peut se condenser: ce point doit être situé derrière le frein-vapeur sinon la vapeur d'eau qui migre toujours de l'intérieur vers l'extérieur ne peut s'évacuer de la maison et se condense dans l'osolant. Or, si 'isolant est mouillé, il perd ses qualités. Le mur est perspirant.
Une isolation renforcée + frein-vapeur coûte 10 000 € de plus qu'isolation en laine de verre.

L'étanchéité à l'air et le frein-vapeur :

Une isolation renforcée ne sert que si la maison est imperméable à l'air. Un courant d'air froid venant de l'extérieur
ruinerait tous les effrots que l'on a fait pour soigner l'isolation. C'est l'étanchéité à l'air qui permet d'augmenter les performances de l'isolation. Rien ne sert alors de rechercher à augmenter l'épaisseur de l'isolant.
Il faut penser de même aux jonctions sol/étage/toit, pas d'aérations sur les fenêtres, des coffres de volets extérieurs, pas de fenêtres coulissantes ou alors des fenêtres à translation.

Les fenêtres triple-vitrage :

Nous avons choisi des fenêtres triple-vitrage car elles sont plus performantes que le double-vitrage. D'après ceraines études le double vitrage est préférable au triple dans la construction traditionnelle car il laisse rentrer plus de chaleur solaire que le triple en hiver. Mais pour des maisons passives, le triple s'impose même au sud. L'isolation est préféré à l'apport solaire. Le choix entre double et triple-vitrage doit se faire en cohérence avec l'isolation choisie. Le surcoût du triple est de 2000 € TTC pour l'ensemble des menuiserie.

La VMC double-flux :

Elle fait respierer la maison et évacue la vapeur d'eau dégagée par les habitants de la maison soit 2L d'eau par jour et par habitant : transpiration mais aussi cuisine, douche...
La VMC renouvelle l'air et l'assainit tout en récupérant les calories de l'air sortant et vicié.
Nous avons pensé à placer une bouche d'extraction près du poêle à bois de sorte que la chaleur soit répartie dans toute la maison grâce à la VMC.
Une VMC double-flux hautes performances coûte 6000 € de plus qu'une VMC hygro B.

Au total, notre maison aura coûté environ 30 000 € de plus qu'une maison en briques ou en parpaings avec une pompe à chaleur, soit 200 €/ m² ou 12 % du prix de la maison. Ce surcoût parait élevé mais il faudrait également prendre en compte le confort de la maison.

Publié dans maison passive

Partager cet article

Repost 0

Commencement des bandes de placo

Publié le par le bigot

  La dalle a été coulée. Les bandes et l'enduit peuvent désormais être faits.

 

 

DSCF8664.JPG

 

DSCF8654 

 

La cage d'escalier

 

DSCF8661.JPG 

 

 

Le terrasement est commencé. Le système d'assainissement autonome a été installé.

DSCF8667.JPG

 

 

 

 

DSCF8671.JPG

Publié dans avancement des travaux

Partager cet article

Repost 0